Articles

 

         

L’ART DE SE FIXER LES « BONS OBJECTIFS »

INTRO: PRISE DE CONSCIENCE

           1/ L’échec n’existe pas

Coucou les créateurs d’une vie meilleure, aujourd’hui, je voulais vous écrire un petit article car hier j’ai eu une prise de conscience; depuis quelques semaines, j’avais l’impression que mon estime de moi même baissait et je ne comprenais pas pourquoi alors que j’avais tout pour être heureuse ! Et j’ai compris hier soir d’où elle venait. Elle était due au fait que je considère la non-atteinte d’objectifs comme un échec.

          2/ L’échec n’est qu’une perception

En effet, depuis quelques mois, je n’arrête pas de prendre la décision d’arrêter des objectifs en cours et ma petite voix intérieure me répétait: « Tu es nulle, tu n’arrives à rien, tu n’atteins aucun de tes objectifs, qu’est-ce qui se passe ? » et je ne comprenais vraiment pas, jusqu’à que j’aie la réponse hier !

LIRE LA SUITE

 

 

Comment rompre avec son copain ?

téléchargement

1/ Enlever le matériellement de votre vie

Pour commencer, enlever tous les ancrages qui peuvent vous faire penser à lui : jetez les photos, effacez/ bloquez son numéro : ainsi, votre esprit pensera de moins en moins à lui et arrivera plus vite à l’oublier.

 2/ Changez vos habitudes

Vous aviez l’habitude de le voir chaque soir, de lui rendre visite souvent, de manger avec lui les midis ? Il faut que vous remplaciez les habitudes que vous aviez avec lui par de nouvelles ! Il ne faut pas que vous passiez les moments où vous aviez l’habitude de vous voir, seul, à déprimer. Il faut que vous vous occupiez ! Sortez, aller voir vos amis, faites une partie de paint ball, tout ce que vous voulez tant que ce n’est pas une activité que vous aviez l’habitude de faire avec votre ex !

3/ Ne plus trainer avec ses amis

Pareil, les amis en commun pourront être des ancres surtout si c’étaient ses amis à la base et qu’ils vous parlent de votre ex. Il faut que vous rencontriez de nouvelles personnes. Des personnes qui ne pourront pas vous parler de votre ex, des personnes qui vous feront penser à autre chose … Alors sortez, n’hésitez pas. Allez dans des endroits où vous pourrez rencontrer de nouvelles personnes ; boites/bars/ clubs de sport ou toute autre activité où vous pourrez rencontrer de nouvelles têtes !

Voilà, j’espère que cet article vous sera utile. A très bientôt pour un nouvel article.
Votre coach bien aimée.

 

 

 

Comment surmonter une épreuve ?

1) Avoir du courage

Il y a des épreuves difficiles dans la vie, des épreuves que tu penses insurmontables, des épreuves qui te font croire que tu ne mérites pas ta vie, ton bonheur, ton plaisir. Il y a pourtant quelque chose qui aide à les surmonter : le COURAGE. Je pensais en être dépourvue jusqu’à ce fameux soir, où tout me parut sombre, où je pensais que l’épreuve qui me faisait face était beaucoup trop grande, insurmontable, je pensais que j’avais atteint le point de non-retour. Ce soir là j’ai eu du courage, le courage de dire ce que j’avais sur le cœur, le courage de ne pas me laisser marcher sur les pieds, de défendre mes idées, ma logique, mes choix, ce soir là, j’ai eu le courage de faire ce que je n’avais jamais osé faire, je me suis dépassée.

Ce que j’ai fait, vous pouvez le faire aussi: vous pouvez décupler vos forces au point d’améliorer la situation en quelques minutes; vous pouvez changer d’état d’esprit et de vision en quelques minutes. Comment faire ? La réponse dans le deuxième paragraphe.

 2) Poser les choses

                  La 2ème clé que je vous délivre aujourd’hui, c’est la COMMUNICATION: généralement nous avons tendance à grossir les problèmes que nous avons. EN PARLER à un ami, un thérapeute, un membre de sa famille permet de relativiser et également d’avoir un point de vue différent du sien, donc potentiellement d’autres solutions qu’on aurait pu oublier par manque de recul.

Ecrire les faits peut être aussi une très bonne méthode pour poser les choses. Essayez de décrire votre situation comme si vous la racontiez à un ami (attention, il ne s’agit pas ici de se plaindre), expliquez les faits, exprimez votre ressenti, cela va vous permettre d’extérioriser votre problème.

Pour les fans de visualisation et pour ceux qui n’ont pas de papier, ni de crayon et qui veulent faire le point rapidement sur une difficulté très récente, on peut utiliser la technique du rapetissement :

il s’agit ici, d’imaginer son problème sous tous ses aspects et de l’inscrire visuellement dans sa tête soit sous forme d’image, soit sous forme de petit film mental. Une fois que l’on a bien visualisé tout ça, il s’agit de faire disparaître consciemment l’image ainsi crée. Pour cela, on peut rapetisser l’image, la flouter ou encore la faire devenir transparente jusqu’à sa disparition complète. Une fois ce travail effectué, cela va permettre à l’inconscient de se libérer des émotions liées à ce problème et l’esprit, ainsi purifié, va pouvoir faire le point et trouver des solutions plus facilement.

 

3) Appliquer une règle générale

                Pour en finir définitivement avec votre problème, il faut que vous vous projetiez dans le futur. Une bonne technique pour cela est de vous demander: « La prochaine fois, si je me retrouve dans cette situation, qu’est-ce que je fais ? ». En faisant cela, vous tournez la situation à votre avantage, vous apprenez de vos erreurs et vous associez votre problème à sa solution.

Concrètement, cela va permettre à votre cerveau d’agir beaucoup plus vite et plus efficacement si, un jour, il se retrouve dans une situation similaire. Cela vous évitera de repasser par tout le processus de recherche de solution ; vous gagnerez donc énormément de temps et d’énergie en trouvant une fois la solution et en l’appliquant à toutes les situations similaires dans lesquelles vous pourrez vous retrouvez dans le futur.

Bien à vous.
Capucine Morsch, votre coach attentionnée.
A très bientôt.

 

 

Comment donner un sens à sa vie ?

Coucou chers lecteurs, aujourd’hui, je voudrais vous faire un article sur la cohérence dans la vie. La cohérence est très importante dans la vie, c’est elle qui donne un sens à notre vie, c’est elle qui permet de lier les différentes parties de notre vie pour en faire un tout logique.

Si nous faisons des choses non cohérentes avec ce que l’on est, ce que l’on aime ou ce que l’on veut faire dans la vie, tôt ou tard, des tensions vont se créer en nous. Pour retrouver de la cohérence et donner un sens à toutes nos actions, il faut rallier toute notre énergie, toutes nos ressources, vers un seul point précis, se focaliser sur ce point et ne pas se disperser. La dispersion étant l’ennemie ultime de la cohérence. Si vous voulez un exemple concret, j’en ai un, que je connais très bien puisque c’est mon histoire, laissez-moi vous la conter:

Après la terminale, je ne savais pas quoi faire de ma vie, j’ai pris un choix par défaut: la bio, car c’était la seule matière qui m’intéressait à peu près (et encore qu’une seule partie: la neurologie et l’immunologie). J’ai donc choisi de faire une licence de biochimie. Mais entre temps, j’ai découvert le coaching … Avant le coaching, aucune de mes actions n’avaient de cohérence à mes yeux, ma vie n’avait plus de sens, je me visualisais à la fac, à écouter les profs parler pendant des heures, à être baladée de cours en cours tous plus inintéressants les uns que les autres, rentrer chez moi et directement faire mes devoirs, manger, dormir … et rebelote pendant quatre ans ! Laissez-moi vous dire que cette idée me répugnait particulièrement, mais que faire d’autre ?! C’est alors que j’ai découvert le coaching, ça a été pour moi comme un déclic, une opportunité de changer de vie et d’avoir ce  à quoi j’aspirais réellement:
– choisir mon propre emploi du temps
– faire quelque chose par passion
– être utile aux autres
– rencontrer des personnes extraordinaires

Depuis un an maintenant, j’ai redonné un sens à ma vie, j’oeuvre tous les jours pour faire croître mon entreprise, pour développer des outils qui puissent aider les gens à améliorer leurs conditions de vie. Je suis mon propre patron et tout ce que je fais a un rapport de près ou de loin avec le coaching, que ce soit professionnellement comme personnellement ( défis, actions en cohérence avec tout ce que je dis dans mes conférences, séminaires, coachings …). Tout est logique et lié.

Alors, à toutes les personnes en quête de sens, en recherche de cohérence, j’aimerais vous dire: prenez cinq minutes, cinq minutes pour faire un point sur votre vie, cinq minutes pour vous demander aujourd’hui, qu’est-ce qui est le plus important à vos yeux ? Est-ce que c’est votre profession ? Est-ce que c’est votre famille, votre couple ? votre santé ? votre bien être ? Fixez-vous des objectifs par rapport à ce qui est le plus important dans votre vie pour vous et aujourd’hui. J’insiste bien sur cela, ça doit être la chose la plus important pour vous, pas pour vos parents, pas pour vos amis, pas ce qui date depuis cinq ou dix ans, il est temps d’actualiser votre vie, vos passions, vos valeurs, vous n’êtes plus la même personne qu’il y a dix ans, vous avez évolué ! Vos désirs, vos besoins ont évolué avec vous. Prenez le temps de poser tout ça, testez de nouvelles choses, des choses qui vous passionnent, que vous ne vous êtes jamais autorisé à faire par peur, par manque de temps, d’argent, de motivation, écoutez l’enfant qui est en vous, prenez le temps de rêver pendant 5 minutes et de poser sur papier tout ce que vous aimeriez faire. On a qu’une seule vie, profitez-en ! Reprenez les rênes de votre vie et vivez à 300%.

En vous souhaitant la meilleure des vies possibles et toute la cohérence et le sens qu’il est possible d’obtenir. A très bientôt.

Capucine Morsch, votre coach attentionnée.

 

 

 

Comment dépasser ses peurs ?

Il est normal d’avoir peur, normal d’être stressé pour certaines choses, mais si cela vous gâche la vie alors ça ne va plus ! Nous allons voir quelques techniques pour dépasser ses peurs ou tout du moins pour les apaiser sans avoir recours aux médicaments.

1) La peur de parler en public

La peur que je rencontre le plus souvent en tant que coach est la peur de parler en public. Que ce soit pour faire des conférences, du théâtre, un exposé, un oral, on est tôt ou tard confronté a cette situation. Cette peur est reliée à la peur du jugement des autres. Elle peut se manifester par des bégaiements, rougissements, bouche pâteuse, perte de concentration, mains moites. Une bonne séance de relaxation avant chaque passage devant un public peut s’avérer très utile afin d’arriver serein. Pour cela, pas besoin de chercher très loin, vous trouverez des centaines de relaxations guidées ou non sur YouTube. Rien de tel pour se détendre avant le passage fatidique. Une deuxième chose trèsi importante est de connaitre son texte sur le bout des doigts afin de ne pas avoir à cogiter au moment du passage car avec le stress il y a un fort risque pour que vous perdiez votre concentration, il vous sera donc très difficile de réfléchir a ce moment la, c’est pour cela que les mots doivent venir d’eux même ! Pour cela, une seule méthode: répéter avant votre passage, ré péter devant votre miroir, devant une caméra, des amis, vos parents, votre conjoint, ou alors mettez- vous au théâtre d’impro.

2) La peur d’aborder quelqu’un

Que ce soit un(e) inconnu (e) ou une personne que l’on connait, la peur d’aller aborder est très fréquente. Le plus souvent,  on ne va pas aller aborder une personne par peur de sa réaction. A ce moment là, on est déjà en train de tourner un scénario mental, mais nous ne sommes pas devins, on ne peut pas prévoir la réaction de l’autre donc une seule question à vous poser dans ces moments-là: allez-vous regretter votre inaction ? Peut être est ce l’homme ou la femme de votre vie qui est en face de vous, ce serait bête de ne pas tenter ! Peut être que vous vous entenderiez à merveille avec cette personne si vous prenez la peine d’aller lui parler, si vous prenez votre courage à deux mains et que vous brisez la glace ! Demandez-vous ce qui peut vous arrivez de pire si vous allez aborder cette personne, au pire elle ne gardera pas contact avec vous et donc vous n’aurez rien perdu, au mieux, il se peut que cette personne devienne votre âme soeur, votre meilleur (e) ami(e), bref que du bonus, alors pourquoi ne pas y aller 🙂

 

 

 

 

La peur du regard des autres et l’art de capter l’attention

Intro:
Je voulais m’exprimer sur le sujet, car je vous avoue que cela m’a gêné pendant longtemps, cette peur du regard des autres. Elle m’a gêné à tel point que je faisais tout pour éviter les situations « dangereuses » soit quand il y avait du monde autour de moi: donc surtout les repas, les cours, j’ai fui tous les endroits où il y avait du monde et les situations dans lesquelles on me demandait de m’exprimer devant des gens. Bon je vous avoue que ce n’étais pas la meilleure solution puisque je me suis retrouvée seule. Après et je me suis dit que ce n’était pas possible, que je ne pouvais pas vivre seule comme ça toute ma vie, alors je me suis mise à travailler sur cette peur en allant me confronter directement à elle. Je n’allais pas directement parler devant 500 personnes mais déjà le fait de le faire devant trois/quatre personnes, puis en augmentant à chaque fois, c’était déjà énorme pour moi, c’est tout simplement en y allant doucement, en me challengeant, en exprimant mon opinion devant un petit groupe, puis un plus grand, par petits pas que j’allais y arriver.
Je me suis donc remise à voir du monde, à participer aux diners de famille et puis comme cela, j’ai pu m’entrainer à m’exprimer devant du monde. J’en ai retiré une chose importante, c’est l’art de capter l’attention. Car ce que vous dites peut etre très bien (contenu), vous y mettez la forme (contenant) mais vous n’arrivez pas à capter l’attention de la personne ou de l’auditoire à qui vous voulez transmettre. J’ai observé justement les gens à ce diner de famille, et j’ai remarqué plusieurs critères qui permettent de capter l’attention d’une personne:

1) physiquement: Le regard et les gestes

J’ai tout d’abord remarqué que le regard était très important voire primordial !
Pour capter l’attention, tout se joue au départ sur le regard.
Ensuite j’ai remarqué en faisant une expérience sur le moment que les gestes comptaient également beaucoup, par exemple, quand je me levais ou que je faisais des grands gestes, ça attire le regard des autres, beaucoup plus que quand on ne fait rien, qu’on est paralysé par la peur ou qu’on se demande quoi dire pour être intéressant.
Mais dans le regard, j’ai capté des choses étranges: je décris la situation: tu parles à une personne que tu regardes et sa voisine s’intéresse à la conversation et te regarde à son tour, et là l’envie de la regarder me prend irrésistiblement. QUELLE ERREUR !! en faisant ça, je perds l’attention de la première personne et de la deuxième également car si elle me regarde, c’est parce qu’elle est intéressée par ce que je dis, or moi, j’ai été déstabilisée par son regard et je me suis donc arrêtée de parler. Conclusion: je perds l’attention !

2) Les points communs
Une autre chose pour capter l’attention d’une personne: les points communs !
Je n’avais pas parler à ma tante depuis le début du repas. Ma grand mère me demande ce que j’avais fait à Lyon et je lui réponds en parlant de ce séminaire en PNL que j’ai fait. Ma tante entend cela et d’un coup, elle me porte de l’intérêt. Et elle commence à me poser pleins de questions sur la PNL, sur ce que j’avais appris etc etc parce qu’elle est très tournée PNL, hypnose, API donc forcément ça l’interessait ! Mais plus encore que les points communs, je dirais qu’il faut savoir raconter des histoires !!

3) L’art de raconter des histoires

L’art de raconter des histoires, de parler de soi, des situations dont on a été témoin. J’ai observé cela pendant le diner: ma grand mère contait une histoire, elle parlait de son photocopieur qui imprimait les pages de son livre et elle nous racontait comment une vieille dame s’était énervée parce qu’elle trouvait le temps long et qu’elle voulait photocopier deux/trois pages … Et ma grand mère nous a fait revivre cette situation comme si on y était, elle nous a décrit les détails, la scène, vraiment on y était ! Donc raconter sa vie sous forme d’histoires c’est vraiment extraordinaire comme clé pour capter l’attention, on aime les histoires, peut etre cela nous rappelle-t-il notre enfance, lorsque nos parents nous lisaient des histoires avant de nous endormir, les histoires passent beaucoup mieux que la théorie pure et dure.
D’ailleurs j’ai des souvenirs très précis qui me permettent de dire que nous aimons beaucoup plus les histoires que la théorie, cela remonte à mon lycée, mon prof de philo faisait cours, et quelque fois, il nous racontait des contes, ou des histoires de sa vie, et à chaque fois qu’il faisait ça, la différence était vraiment nette, tous les élèves étaient pendus à ses lèvres alors qu’une minute plus tôt, nous bavardions et/ou dormions sur nos tables et les plus sérieux prenaient quelque notes. La différence était tellement évidente, notre prof de philo l’avait bien compris, si il voulait capter notre attention, il fallait qu’il le fasse de façon interactive, il fallait qu’il nous conte quelque chose.

 

 

 

 

L’attraction des pensées et le moment présent

Image

Vous avez surement déjà entendu parler de la loi de l’attraction, je vais tout de même vous en rappeler le principe:

N’avez-vous jamais remarquer que dans votre vie lorsque tout va bien, que vous êtes heureux, vous attirez des gens heureux et des situations heureuses et lorsque vous êtes malheureux vous attirez des gens malheureux et des situations malheureuses, c’est ça la loi de l’attraction, en résumé, si vous êtes heureux vous attirez le bonheur, si vous êtes malheureux vous attirez le malheur. Or nous avons tendance à penser qu’il nous faut compter sur l’extérieur, le monde matériel pour être heureux, et donc nous sommes dans une situation d’attente par rapport à ce monde extérieur et comme il nous faut par exemple une belle voiture, une belle maison, une piscine dans la maison, un jardin … pour être heureux, nous ne serons pas heureux tant que nous n’aurons pas tout ça, et comme la nature de l’homme fait qu’il en veut toujours plus, nous ne serons jamais heureux avec ce mode de pensée. Mais si nous inversons le processus, que nous commençons par être heureux sans rien, sans argent, sans belle voiture, ni belle maison, si nous sommes simplement heureux d’être en vie, d’être tout simplement sur cette Terre, sans se juger, eh bien, le monde matériel devient peu à peu artificiel et nous allons à l’essentiel dans notre vie, nous ne perdons plus de temps avec des choses futiles. Je vais donc vous présentez une méthode basée sur la conscience des choses. Je m’explique: quand vous prenez un repas, êtes vous à cent pour cent dans le moment présent, centré sur votre repas ou pensez-vous à votre prochain rendez-vous qui vous angoisse ou à un événement de la journée qui vous a perturbé ? Cette méthode, basée sur la conscience, consiste à ne penser qu’au présent, qu’à ce que vous êtes entrain de faire maintenant et non à ruminer des idées du passé ou prévoir le futur.

Image

Juste être présent à ce moment là, à ce que vous faites, si vous êtes en train de lire cet article, vous en prenez conscience maintenant et plus rien n’a d’importance que ce moment où vous lisez cet article. Vous pouvez prendre également conscience de l’environnement dans lequel vous êtes maintenant. Etes-vous dans un bureau, chez vous, qui est avec vous ? Qu’entendez-vous ? Prêtez attention aux sons que vous entendez, prenez un instant pour respirer, prendre conscience de votre respiration, de votre corps, dans quelle position êtes vous, êtes vous confortablement assis ? êtes vous tendu ? Si c’est le cas, prenez un moment pour vous détendre, prenez une grande inspiration, retenez cinq secondes ….. puis expirez, encore une fois, inspirez, retenez …. expirez. Prenez le temps de voir ce qui vous entoure, vraiment, sans aucun jugement, d’une autre façon dont vous les voyez d’habitude.

Le calme doit normalement commencer à vous envahir, vous vous sentez bien, plus aucune pensée négative ne vient troubler votre esprit, plus rien ne vient vous perturber, vous êtes dans un état de pleine conscience totale et vous vous sentez bien.

Prenez le temps de profiter de ce moment, prenez le temps de respirer, d’être totalement envahi de bien être.

Je vous recommande de faire cet exercice au moins une fois tous les jours, il favorisera votre bien être et vous régénérera bien plus vite qu’une sieste et plus en profondeur qu’un café 😉 Je vous dis à très bientôt pour un prochain article 🙂 Et sur ce profitez bien du présent, rappelez-vous que c’est le seul moment  qui existe vraiment. CARPE DIEM

et pour finir, pour les accros de cinéma, petite citation de Maître Oogway: ici

 

 

 

 

Comment réussir dans la vie ?

Je vais vous décrire une méthode que j’utilise ces derniers temps et qui fonctionne bien pour moi:

Chaque soir, pendant trente minutes, je fais un bilan de ma journée: je note le posititif, je célèbre, je note le négatif, c’est-à-dire ce que je n’ai pas aimé, et je trouve une solution pour que ce problème ne soit plus un problème la prochaine fois que l’évènement en question se présente. Je trouve des solutions pour que la chose m’ayant gêné le jour même ne soit plus un problème à l’avenir. Par exemple, cela peut etre par rapport à vos relations, vous n’avez pas aimé un moment précis parce que untel vous a dit quelque chose que vous n’aimiez pas, parce que vous n’arriviez pas à vous imposer dans la discussion, parce que vous ne savez pas de quoi parler avec des gens que vous ne connaissez pas … Eh bien ma question est: qu’est-ce que vous allez faire demain, après demain, si la situation se représente, qu’est-ce que vous allez changer dans votre attitude, pensées, émotions, qui va faire que ce ne sera plus un problème à l’avenir. Si vous prenez le temps d’y réfléchir un peu tous les jours, au bout d’un moment, vous aurez vraiment la vie que vous voulez puisque tous les jours vous ferez en sorte d’éliminer les problèmes. De plus votre estime de vous va grandir puisque votre cerveau va enregistrer le fait que vous puissiez réussir et vous améliorer dans un ou plusieurs domaines de votre vie, vous aurez donc de plus en plus confiance en vous et pourrez faire les choses que vous aimez. Ce principe vous permet de créer des expériences et d’aller au delà de vos limites, pour atteindre une zone de confort plus grande. Je fais l’essai pendant 1 mois à partir de cette semaine, je vous dirai à la fin du mois, les améliorations que j’ai pu avoir ! 🙂 Je vous invite également à le faire en même temps que moi et si vous voulez partager vos réussites en commentaires de cet article, je suis sûre que ça pourra aider pas mal de monde 😉 A très bientôt ! 🙂

 

 

 

Les croyances

shot with girl looking at photographer in reflection of mirror

« Votre comportement est le reflet de ce que vous croyez profondément. »

Hiyrum W. Smith

Les croyances sont les choses auxquelles on croit, et si l’on croit à quelque chose, cela devient une réalité. Prenons l’exemple du placebo: dans un placebo, il n’y a aucun principe actif et pourtant les malades arrivent quand même à guérir. Comment cela est-il possible ? C’est simplement notre croyance en la guérison qui va le permettre. Plus la confiance en la médecine et aux médecins est grande, plus la croyance va être grande, et plus le placebo aura d’effet. En effet, c’est la croyance en le fait  que le médicament va nous guérir qui fait qu’au moment où l’on croit absorber le « médicament », les informations de guérison sont envoyées à notre cerveau. Dans le cas du placebo, ces informations sont faussées puisqu’il n’y a pas de principe actif, mais le seul fait d’envoyer ces informations au cerveau (qu’elles soient vraies ou fausses) suffit à la guérison. La croyance en le fait que le médicament va nous guérir a donc plus d’effet que le principe actif lui même du médicament sur notre guérison.

Alors, je vous invite à faire attention à vos croyances, car elles sont très puissantes: les positives comme les négatives. Si vous voyez qu’une de vos croyances vous fait du mal, à vous ou à votre entourage et que vous voulez que ça change, essayez tout d’abord de prendre conscience de cette croyance, de vous dire que c’est vous qui pensez comme ça, que c’est votre vérité, mais que ce n’est pas forcément celle des autres et demandez aux autres ce qu’ils pensent, essayez d’identifier les croyances des autres et de vous en inspirer pour pouvoir changer les vôtres.

Sur ce, je vous dis à très bientôt, et vous souhaite plein de réussite.

Capucine Morsch

 

 

Question: Les échecs nous permettent-ils de réussir ?

1011129_502562629824400_1206367689_n

« Développer le succès des échecs, le découragement et l’échec sont deux des plus sûrs tremplins vers le succès. »

Dale Carnegie

Ce titre est assez paradoxale, car quand on y pense échec = opposé de réussite. Et pourtant en y regardant de plus près et si les échecs étaient des garants de notre succès ?

Un échec, qu’est-ce que c’est ? C’est une chose qu’on ne réussit pas. L’échec peut conduire à une perte de confiance en nous quand on n’a pas d’objectifs précis ni d’inspiration profonde. L’échec va pouvoir nous être bénéfique seulement dans un certain état. Si on se focalise sur cet échec, qu’on se dit qu’on est nul et qu’on n’y arrivera jamais, cela va juste nous faire douter de nous même, et baisser notre estime de nous. Au contraire si on accepte l’échec, si on accepte notre imperfection (oui nous sommes imparfaits, oui nous ne sommes pas des machines logiques et parfaites mais des êtres d’émotions, de sentiments, d’amour) alors nous allons pouvoir créer quelque chose de magique, de positif et de constructif dans notre vie à partir de cet échec qui peut être vu par les autres ou par nous mêmes comme quelque chose de négatif, qui nous tire vers le bas. Simple question de décision. Est-ce que maintenant vous voulez décider de prendre votre vie en main, de créer une vie inspirante malgré vos échecs, vos défauts, vos problèmes, votre passé … Ou bien payer le prix à continuer à être passif, à n’être que le spectateur de votre vie et à vous tirer vers le bas ? Simple décision encore une fois. Si maintenant vous faites ce choix de vivre la vie qui vous passionne, de créer votre vie à partir des choses qui sont importantes pour vous, est-ce que vous considérez toujours vos échecs comme négatifs et comme quelque chose qui vous tire vers le bas ou bien allez vous vous en servir pour vous challenger, pour vous perfectionner, pour apprendre de vos erreurs et améliorer vos compétences, vos conditions de vie ? Je vous laisse prendre votre décision par vous même, je vous souhaite une grande réussite et pleins d’échecs pour apprendre encore et encore pour évoluer encore et encore, à tous ceux qui comme moi auront pris la décision de vivre une vie passionnante.

A très bientôt
Capucine Morsch

 

 

Trouve ta passion

les-secrets-de-la-passion

« Live with passion. »
Roger Lannoy

Si vous aussi vous voulez vivre la vie de vos rêves, si vous aussi vous pensez que vous valez mieux, si vous aussi vous ne voulez pas d’une vie « médiocre », au rabais, alors donnez-vous les moyens de CHANGER. Changez vos habitudes, changez votre état d’esprit, changez votre façon de voir le monde, changez votre façon de vous tenir, devenez acteur de votre vie et non plus seulement spectateur. Comment ? Tout simplement en passant à l’action. Je vous donne un exemple très concret, MON exemple !!(je peux pas faire plus concret ;))

Eh bien moi aujourd’hui, je travaille par passion, j’adore mon métier de coach parce que j’adore aider les gens, c’est quelque chose que je vais faire naturellement, et en plus qui va me permettre de nourrir mes valeurs. Je vais pouvoir passer des heures en coaching alors que j’étais censé en passer qu’une ou deux, tout simplement parce que je ne compte pas, je ne regarde pas l’heure, je continue tant que je ne suis pas fatiguée ! Ce qui est génial, c’est que ça me donne de l’ENERGIE puisqu’un un talent, c’est quelque chose que tu fais naturellement et qui ne te fait pas perdre beaucoup d’énergie. Alors je vous invite à définir votre talent. Notre système veut que nous mettions de l’énergie dans les choses que nous ne savons pas faire naturellement, pour apprendre des compétences, soit,  mais quelle perte d’énergie ! Ne serait-ce pas plus profitable à vous et à autrui si vous utilisiez vos talents naturels pour en faire profiter les autres ? Si tout le monde se focalisait sur son talent particulier, la vie ne serait-elle pas plus facile ? Au lieu de s’embêter à apprendre quelque chose qu’on ne sait pas, pourquoi ne pas utiliser directement nos ressources qui sont en nous depuis notre naissance ? C’est ce que font les Américains, ils préfèrent se focaliser sur leur qualités, persévérer dans ce qu’ils savent faire de mieux (même à l’école) et tant pis pour leur défauts ! Ils apprendront d’autres gens chez qui leurs « défauts » seront des « qualités ». Mais c’est parfois là le problème, c’est que ce talent, on le fait naturellement, c’est facile pour nous, alors que le système prône la difficulté pour gagner en compétence. Notre talent est donc parfois très difficile à trouver car on le fait presque inconsciemment ! Un indice qui peut vous aider à trouver votre talent:  c’est ce que vous aimez faire. Qu’aimez-vous faire dans la vie ? Aimez-vous être avec les autres ? Aimez-vous plutôt être seul ? Aimez-vous aider les autres ? Aimez-vous apprendre aux autres, leur faire découvrir de nouvelles choses ? Aimez-vous faire rire les autres (humoristes) ? aimez-vous vous occuper des autres ? Qu’est-ce qui vous passionne? Qu’est-ce que vous seriez prêt à faire sans compter, sans attendre forcément quelque chose en retour ?

Définissez les critères qui pourront vous aider à trouver votre talent et à l’utilisez de la meilleure façon qu’il soit. Si vous connaissez votre talent, vous pouvez le mettre en commentaire. A bientôt.

Capucine Morsch

 

 

 

 

Trouve ta motivation

Avez vous besoin de motivation dans votre  vie ? Voulez-vous avoir assez d’énergie pour faire tout ce que vous voulez ? Voulez-vous avoir le boost pour atteindre tous vos objectifs ?

La motivation est en effet une ressource indispensable à la réalisation de vos objectifs, pensez-vous que vous allez vous dépassez dans un domaine si vous n’avez pas un booster qui vous permettra de vous relevez dans les coups durs, de continuer malgré les obstacles ? Evidemment non ! Pour trouver votre motivation, essayez de définir le POURQUOI vous faites une chose, si ce pourquoi est assez puissant, il pourra vous aider à surmonter toutes les épreuves. Cela peut être vos enfants, votre famille, un grand père que vous adorez, votre partenaire … Si vous faites les choses pour vous et pour les autres, je vous garantis que vous ne pourrez pas abandonné ! Ok, prenons un exemple concret:

Mr X veut monter son entreprise dans le secteur de l’immobilier mais des obstacles se mettent en travers de son chemin: il a des soucis d’argent et sa connexion Internet ne marche pas depuis une semaine alors qu’il veut monter sa boite sur Internet. Mais Mr. X a aussi une petite fille, Delphine, 2 ans, qu’il aime profondément et pour qui il serait prêt à tout. Mr. X fait les choses pour lui (il veut monter son entreprise car c’est ce qui lui plait) mais également pour sa fille, il vaut gagner de l’argent pour que sa fille ne manque de rien,  puisse faire les meilleures études possibles et réussir sa vie. Pensez-vous que l’amour que Mr. X porte à sa fille va pouvoir l’aider dans les moments difficiles ? Pensez-vous que Mr. X va tout faire pour réussir dans son métier et gagner assez d’argent ? Évidemment. L’amour que Mr. X porte à sa fille va non seulement l’aider à se challenger au quotidien mais va également l’aider à tenir dans les moments difficiles de sa vie.

Dans cet exemple, Mr. X a trouvé son pourquoi, sa motivation: l’amour qu’il porte à sa fille va agir comme un booster sur lui, son pourquoi est tellement puissant qu’à chaque fois qu’il va penser à sa fille, ça lui donnera le courage de continuer ses efforts malgré les obstacles. Maintenant je vous invite VOUS à trouver VOTRE pourquoi, posez-vous simplement la question régulièrement, pourquoi je fais ça.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à vous abonner à ma newsletter. Bonne réussite.

Capucine Morsch

 

Améliore ton couple

Ton couple bat de l’aile ? Tu aimerais que ça change ? Tu voudrais trouver LA solution pour que ta vie de couple corresponde plus à tes attentes et à celles de ton/ta partenaire ?

Je t’invite pour cela à mettre au clair ce qui est vraiment important pour toi dans un couple, en fait à visualiser ton couple idéal:

Qu’est-ce qui est vraiment important pour toi ?

Est-ce le fait que ton/ta partenaire s’intéresse à toi, qu’il ou elle aie des petites attentions à ton égard ? Qu’est-ce que tu places au dessus de tout dans la relation avec ton/ta partenaire ?

Est-ce la communication, la liberté ? Est-ce que tu as un esprit plus indépendant qui fait que tu veux vivre ta vie de ton côté sans forcément tout partager (en garder un peu pour toi) sans toutefois omettre les petits moments de plaisir et de partage avec ton/ta partenaire ? Est-ce que ton/ta partenaire doit être ton/ta confident(e) ?

L’objectif étant de lister ce qui est vraiment important pour toi et de le communiquer à ton/ta partenaire si tu places la communication au dessus de tout dans ta relation. Sachant que si vous faites tous les deux l’effort de prendre le temps pour savoir ce qui est vraiment important pour vous et ensuite de le communiquer à l’autre, avec authenticité, sans peur du jugement de l’autre, je peux vous garantir que votre relation ne s’en portera que mieux !

Donc, pour résumé, la première chose à faire est d’être authentique avec vous mêmes pour savoir ce que vous voulez vraiment. Pour cela, je vous invite à prendre du temps pour vous (15/20 min ou plus si vous en ressentez le besoin), de vous munir d’une feuille et d’un crayon et de lister ce qui vous est important pour vous dans un couple, quelles sont les valeurs que vous placez au dessus de tout (liberté, communication, plaisir… ) pour que vous soyez toujours en cohérence avec vous mêmes. Une fois que vous avez fait ce premier exercice, vous pouvez vous fixer des objectif tel que l’objectif « communiquer plus avec mon ou ma partenaire » et passer à l’action en discutant chaque jour 5 à 10 minutes de plus que ce que vous faisiez déjà.

Si vous faites cela mes amis, si vous prenez du temps pour vous, c’est déjà un premier pas important vers un couple épanoui. Je vous souhaite bonne chance et si vous voulez plus d’exercices, témoigner, ou si vous avez des conseils à donner, vous pouvez vous abonner à ma newsletter, laisser un commentaire, me retrouver sur les réseaux sociaux facebook, viadéo, linkedin, ou m’envoyer un mail à l’adresse suivante: capucinemorsch@yahoo.fr

Amicalement,
Capucine Morsch

Comment développer son potentiel ?

Déjà, il faut savoir ce que veut dire développer son potentiel,

Développer ton potentiel, c’est:

– avoir la vie dont tu as toujours rêvé – atteindre tes objectifs plus rapidement et plus efficacement
– avoir de meilleures relations avec ta famille et ton entourage
– apprendre à mieux gérer tes émotions
– gagner plus d’argent
– développer ta confiance en toi

Pour développer ton potentiel, il te faut tout d’abord trouver ta passion en te demandant ce qui est vraiment important pour toi. Qu’est-ce qui te passionne ? Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ? Il te faut également trouver ta mission, la mission pour laquelle tu serais prêt à tout donner, parce que ça résonne en toi, parce que tu trouves que c’est cohérent avec ta vision de la vie et des choses, parce que tu sens que tu dois remplir cette mission.

Il faut que tu sois conscient des tes atouts, il faut que tu connaisses tes qualités pour t’aider à réaliser tes objectifs, par exemple tu peux avoir comme qualité de savoir créer du lien avec les meilleurs dans ton secteur d’activité, tu peux savoir te poser les bonnes questions qui font que tu vas là où tu veux vraiment aller, tu peux être un maître de la modélisation qui fait que tu vas pouvoir t’inspirer des meilleurs …

Enfin, il te faut investir pour apprendre ce que tu ne connais pas, pour cela n’hésites pas à aller à des conférences, des séminaires, dans lesquels tu pourras bénéficier de l’aide de personnes qui ont déjà résolu le problème auquel tu fais face.

En résumé, pour développer ton potentiel, il te faut :

– Trouver ta passion en te demandant ce qui est vraiment important pour toi, tu peux par exemple te demander qu’est-ce    qui te passionne ? Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ?

– Trouver la mission pour laquelle tu serais prêt à tout donner, parce que ça résonne en toi, parce que tu trouves que c’est cohérent avec ta vision de la vie et des choses, parce que tu sens que tu dois remplir cette mission.

– Trouver ce que tu aimes faire dans la vie quotidienne et te demander quelle serait la vie de tes rêves puis tout faire pour l’atteindre.

– Te connaitre toi et tes qualités qui pourront t’aider à atteindre tes objectifs.

– Apprendre à utiliser ces qualités dans le domaine que tu as choisi en demandant à un expert (conférence, séminaires …).

Capucine Morsch

 

 

Recette de l’innovation

Pour innover, créer quelque chose, il faut déjà avoir de l’inspiration. La première étape de l’innovation consiste donc à s’inspirer de ce qui existe déjà; concrètement il s’agit de faire entrer des informations dans notre cerveau, jusqu’à saturation de celui ci.

Une fois cette premiere étape passée, il s’agit de faire le vide dans sa tête: un petit exercice de relaxation, s’aérer, faire du sport, faire quelque chose qui n’a aucun rapport avec ce que l’on veut créer. Cette phase dure tant que l’innovation n’est pas faite.

Une fois qu’on a fait le vide dans notre conscience, les infos sont assimilées dans notre subconscient qui va les trier et les ranger.

Enfin notre subconscient va nous suggérer une idée, composée de toutes les informations déjà connues venant de l’extérieur ainsi que de notre valeur ajoutée à toutes ces informations: l’innovation est faite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s